Home Page  
2018
LaSemaineduCerveau

PROJECTION DE FILM


Jeudi 22 Mars 20h
Cerveau et socit: le monde change... et notre cerveau ?
Espace culturel LE ROYAL, 13bis rue Pasteur, 05000 GAP
Entre : Libre et ouverte tous
Site web : http://gsa05@gsa05.fr
Public : Tout public

Dfi Bakal - au-del de la lumire -
Film documentaire ralis par Olivier Weber / 2 Caps Production
En plein hiver sibrien, au mois de fvrier et mars, par un froid glacial, un petit groupe de personnes aveugles s'est lanc dans une aventure hors norme. En autonomie complte et ski de randonne, il ralise la traverse de la rgion du mythique lac Bakal, large de 80 km.
La dficience nempche pas que la joie demeure, et, par cette aventure hors norme, la preuve est faite que, mme en milieu hostile, les non-voyants peuvent survivre. Et si la vie tait 'au-del de la lumire' dans le lien et le dfi ? Un film documentaire qui brise le tabou du handicap avec force, tendresse et humour.

Cette expdition hors norme a t le lieu de tests de nouvelles solutions technologiques mises en place par des scientifiques franais et russes.


CONFRENCES


Jeudi 22 Mars de 18h00 20h00
Cerveau et socit: le monde ch ange... et notre cerveau ?
Espace culturel LE ROYAL, 13bis rue Pasteur, 05000 Gap
Entre : Gratuite
Site web : http://gsa05.fr/
Public : Gartuit - Tout public

Restaurer la vision de patients devenus aveugles : science-fiction ou ralit ?
Serge PICAUD, Directeur de Recherche Inserm l'Institut de la Vision (Inserm/Universit Pierre et Marie Curie), Hpital des Quinze-Vingts, Paris
La ccit rsulte de la perte des photorcepteurs dans les pathologies hrditaires
comme la rtinopathie pigmentaire ou dans des pathologies plus complexes comme la
dgnrescence maculaire lie l'ge (DMLA). Rcemment, des prothses rtiniennes
ont permis ce type de patients devenus non-voyants de retrouver une certaine perception
visuelle, certains pouvant mme lire des mots sur un cran d'ordinateur. Cependant,
le dfi technologique demeure intact tant que ces patients ne retrouveront
pas une autonomie en locomotion et des capacits de reconnaissance des visages.
Serge Picaud prsentera de nouvelles prothses rtiniennes qui doivent entrer en clinique
la fin de l'anne pour des patients atteints de dgnrescence maculaire lie
l'ge. Il introduira galement une approche alternative base sur la vision des algues, la
thrapie optogntique, qui entre en clinique l'anne prochaine sur des patients atteints
de rtinopathie pigmentaire.

Suivi du film documentaire ralis par Olivier Weber 20h: Dfi Bakal - au-del de la lumire -