Nos conférences en direct !


Nos événements vous intéressent mais vous ne pouvez pas vous y rendre ?
Suivez certaines de nos conférences en direct depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

LUNDI 11  MARS

> 12h30 : Développement du cerveau de l’enfant

« L’architecture fonctionnelle du cerveau au repos : comprendre sa construction chez l’enfant grâce à l’IRM » par Lucie Hertz-Pannier, pédiatre et radiologue, chef de l’Unité de recherche en NeuroImagerie Applicative Clinique et Translationnelle à NeuroSpin/CEA Paris-Saclay, et de l’équipe Inserm inDEV, NeuroDiderot.

Notre cerveau travaille constamment, même quand nous sommes au repos. Un peu comme une ville la nuit, son architecture au repos façonne son fonctionnement ‘le jour’, quand nous mettons en œuvre les circuits dédiés à nos fonctions neurologiques et cognitives. Cette architecture s’organise dès la grossesse et se raffine au fur et à mesure de nos apprentissages, avec la constitution de réseaux de plus en plus spécialisés. L’IRM fonctionnelle au repos permet d’en entrevoir quelques principes fondateurs.

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

MARDI 12 MARS

> 12h30 : IRM du cerveau

« Biopsie virtuelle sous IRM ou comment sonder l’organisation cellulaire du tissu cérébral ? » par Cyril Poupon, chef de l’Unité d’Imagerie par Résonance Magnétique et de Spectroscopie à NeuroSpin/CEA Paris-Saclay.

Accéder à l’organisation cellulaire du tissu avec un IRM est théoriquement impossible. Mais l’avènement de nouvelles approches de modélisation à l’interface entre la physique de l’IRM, la simulation numérique à large échelle, l’apprentissage machine et le calcul à haute performance rebat actuellement les cartes. De telle sorte qu’aujourd’hui, on est en mesure de transformer l’IRM en un véritable outil permettant de réaliser des biopsies virtuelles complètement non invasives.

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

MERCREDI 13 MARS

> 12h : Au coeur des laboratoires de Neurosciences du Collège de France, tous trouveurs

Actuellement, les Neurosciences sont souvent à l’honneur pour apporter une compréhension plus complète ou même nouvelle du fonctionnement physiologique de notre cerveau (mémoire, sommeil, motivation, sociabilité …), mais aussi de ses dysfonctionnements (maladies neurodégénératives, épilepsie …). Pourtant, la démarche scientifique et les approches mises en œuvre au sein des laboratoires de recherche restent souvent dans l’ombre des résultats prometteurs et innovants.

Nous : doctorants, post-doctorants, ingénieurs et chercheurs au Collège de France, vous parlerons mercredi, sur la chaîne Cause Commune (93.1 FM), de notre quotidien au laboratoire. Nous vous présenterons nos différentes thématiques de recherche, notre démarche scientifique, ainsi que les moyens dont nous disposons pour étudier les mécanismes cérébraux qui nous intéressent. Nous vous ferons partager notre monde et notre passion.

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour écouter la conférence en direct ! <

> 12h30 :  Une petite histoire naturelle des émotions

Les émotions, comme le rire, ne sont pas le propre de l’Homme. Nous partageons avec un grand nombre d’animaux cette capacité de réagir avec plaisir ou avec désagrément aux situations vécues à chaque instant. Quelle place le cerveau tient-il dans les organismes émus?  Quelles sont les structures cérébrales mises en jeu dans cette réponse émotionnelle ? Sont-elles semblables chez des animaux aussi différents que les poissons, les oiseaux ou l’homme? Ces questions ont bénéficié d’avancées majeures ces dernières années, et elles ont de nombreuses applications dans le domaine des comportements humains et de la santé.

IntervenantPhilippe Vernier, directeur de l’Institut des Neurosciences Paris-Saclay (CNRS/Université Paris-Sud).

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> 13h30 :  Le CNRS fait son Live en direct de Bordeaux, depuis l’Institut Interdisciplinaire de Neurosciences et Bordeaux Imaging Center

Nous vous donnons rendez-vous sur la page Facebook du CNRS pour poser toutes vos questions aux chercheurs !

Ce Live sera animé en direct de Bordeaux par Daniel Fiévet, journaliste scientifique, et les internautes pourront poser leurs questions à :

  • Daniel Choquet, directeur de recherche au CNRS, directeur de la plateforme BIC et directeur de l’Institut interdisciplinaire de neuroscience
  • Christel Poujol, ingénieur de recherche au CNRS présentera la plateforme Bordeaux Imaging Center
  • Laurent Groc, directeur de recherche au CNRS à l’Institut interdisciplinaire de neuroscience) parlera du lien avec la psychiatrie

Il y aura aussi un quiz pour gagner des exemplaires de #CarnetsDeScience !

> Cliquez ici pour suivre le live ! <

> 17h : Comprendre les émoticônes / emojis : de la sémiotique aux sciences cognitives

Nos écrits numériques sont, depuis leur apparition, presque systématiquement accompagnés de petites icônes représentant des visages expressifs, gestes, objets divers… Dans la plupart de ces emplois, ces icônes servent à manifester l’émotion de celui qui parle, de la même façon que le ferait un geste ou une expression du visage dans une conversation en face à face. Cette conférence vise à fournir quelques clefs interdisciplinaires pour mieux comprendre ces signes et leur rapport à nos émotions.

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour écouter la conférence en direct ! <

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

JEUDI 14 MARS

> 12h30 :  Dans les replis du cerveau

« Décrypter les formes du cortex », par Jean-François Mangin, chef de l’Unité d’Analyse et de Traitement de l’Information à NeuroSpin/CEA Paris-Saclay.

Les plis de notre cortex sont aussi uniques que ceux de nos empreintes digitales. Que peut nous apprendre l’étude de leurs formes ? Les particularités des faisceaux de fibres qui les contournent ont elles un impact sur le fonctionnement de notre cerveau ?

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

VENDREDI 15 MARS

> 11h45 – 12h45 : Comment notre cerveau est influencé par les stéréotypes (et comment les contrer)
  • 11h45 – 12h : Sketch d’enfants sur les stéréotypes
    Avec l’aide de la société des Neurosciences de Nice : introduction par Charlie Galibert, psychologue de l’éducation nationale, référent SAIO égalité filles-garçons, rectorat de Nice et auteur du « Petit Manuel du genre à la destination de toutes les générations ».
  • 12h – 12h45
    La psychologie et les neurosciences décrivent avec précision les mécanismes cognitifs et cérébraux impliqués dans différentes fonctions mentales comme la mémoire et le raisonnement. Des études en psychologie sociale montrent également que les stéréotypes sociaux (clichés à propos notamment des compétences ou incompétences de certaines personnes en raison de leur appartenance à un groupe donné) ont un impact très fort sur leur fonctionnement cognitif. Plusieurs exemples seront développés concernant les stéréotypes de genre dans le domaine scolaire (de l’école primaire jusqu’aux écoles d’ingénieurs) et ceux du vieillissement dans le dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer.

Intervenants :

  • Francis Eustache, neuropsychologue, directeur de recherche à l’Inserm à Caen
  • Pascal Huguet, directeur de recherche en psychologie sociale expérimentale (CNRS) à Clermont-Ferrand
  • Isabelle Régner, professeure des Universités en psychologie sociale expérimentale à Aix-Marseille Université

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 12h30 : Plasticité cérébrale de l’enfant

« Apprendre : comment la plasticité cérébrale de l’enfant diffère de celle de l’adulte » par Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, directeur de NeuroSpin, chef de l’Unité de recherche en neuroimagerie cognitive à NeuroSpin/CEA Paris-Saclay.

Le cerveau possède de remarquables capacités de se modifier, mais cette plasticité se ferme progressivement avec l’âge. De nouvelles expériences d’IRM fonctionnelles montrent comment les expériences et les apprentissages de l’enfance, en lecture, en mathématiques ou en musique, s’inscrivent profondément dans le cortex.

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> 16h45 – 17h30 : Le cerveau des ados, ces moutons de Panurge

En psychologie, on analyse régulièrement les mécanismes de mimétisme, d’instinct grégaire, d’imitation. Aujourd’hui, les neurosciences viennent éclaircir ce que certains pressentaient : les adolescents ont tendance à répliquer ce qu’ils observent dans leur environnement, chez leurs amis. Des études récentes ont permis de mettre en évidence le mécanisme cérébral sous-tendant l’influence des pairs, mécanisme qui se joue notamment dans le cortex préfrontal, où l’activité des neurones qui encodent les préférences personnelles est influencée par l’activité de ceux qui encodent les préférences d’autrui.

Intervenants :

  • Florence Gittard-Askenazy, professeure de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, EA Cobtek Lab-Université Côte d’Azur
  • Jean Daunizeau, coresponsable de l’équipe Fondements biologiques, psychologiques et computationnels de la motivation de l’ICM

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

SAMEDI 16 MARS

> 10h00 – 10h45 : Ce que l’étude du cerveau apporte à la psychologie et à la connaissance de soi

Les connaissances relatives au fonctionnement, et au dysfonctionnement, du cerveau humain ont récemment explosé. Ce mouvement semble s’accélérer depuis l’avènement de la neuro-imagerie cérébrale fonctionnelle, des neurosciences cognitives et fondamentales. Pourquoi, et surtout comment, ces progrès intéressent-ils directement les non-experts ? Car mieux « cartographier » les lieux cérébraux et la temporalité de nos fonctions mentales revient à révolutionner la représentation de ces fonctions, du fait des propriétés singulières qui leurs sont ainsi associées. Cette subtile dialectique – entre psychologie et biologie – nous permet de reconfigurer de manière inédite les notions de mémoire, de conscience ou de perception, et de redessiner les contours de l’identité humaine et de la subjectivité.

Intervenant : Lionel Naccache, neurologue

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 10h45 – 11h30 : « 10% de cerveau utilisé » et autres neuromythes

« Dormir permet de mieux apprendre », « boire de l’eau pendant une soirée diminue la gueule de bois du lendemain », « nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau ». Toutes ces acceptions, et bien d’autres encore, nous les connaissons : pourtant, nombreuses se révèlent fausses. Bien souvent popularisées par des œuvres de science-fiction volontairement tapageuses, elles se sont répandues dans les consciences de la population jusqu’à devenir de véritables « mythes », parfois extrêmement difficiles à déconstruire. Nos invités, habitués à déboulonner ces « neuromythes », ne manqueront pas d’apporter leur éclairage.

Intervenants :

  • Christophe Rodo, doctorant en neurosciences, fondateur du podcast « La tête dans le cerveau »
  • Calliste Scheibling-Sève, doctorante en psychologie des apprentissages

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 14h00 – 14h45 : Comment notre cerveau préhistorique influence notre vie actuelle

Au fil du temps, notamment des dernières décennies, les progrès scientifiques ont révolutionné notre façon de vivre et de penser. Mais notre cerveau est bien incapable de suivre le mouvement. Il date encore de la préhistoire, de l’époque où l’homme était un chasseur-cueilleur. Cela expliquerait qu’il lui soit parfois impossible de réfréner certaines pulsions, comme celles menant aux addictions et à l’obésité. Mais tous les espoir sont permis car la biologie n’est ni figée, ni déterministe. Et les nouvelles connaissances qui s’accumulent chaque jour permettent d’envisager une nouvelle façon de combattre ces maladies « modernes ».

Intervenants :

  • Claudine Junien, professeur émérite de génétique médicale
  • Pier Vincenzo Piazza, médecin, chercheur en neurosciences
  • Pascal Picq, paléoanthropologue, maître de conférences au Collège de France

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 14h45 – 15h30 : Alzheimer : soins d’aujourd’hui … et de demain

Cette maladie inquiète autant ceux chez qui on la diagnostique que leur entourage. Même s’il n’existe pas – encore – de traitement efficace, la recherche est très active, ce qui donne des raisons d’espérer. D’autre part, certains facteurs de risque sont maintenant identifiés. Cela permet d’envisager des possibilités de prévention. Enfin, si l’on en croit Colette Roumanoff, dont le mari en a souffert, « il y a mille et une façons de réparer le quotidien quand il se déchire ».

Intervenants :

  • Colette Roumanoff, femme de théâtre, auteur de plusieurs ouvrages sur la maladie d’Alzheimer (dont a souffert son mari)
  • Philippe Robert, professeur de psychiatrie à l’Université Côte d’Azur, directeur de l’équipe de recherche CoBTek
  • Frédéric Checler, directeur de l’équipe de recherche « Biologie Cellulaire et Moléculaire du Vieillissement Cérébral Normal et pathologique » de l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (Inserm) à Sophia-Antipolis

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 15h30 – 16h15 : Sport : gare aux coups de têtes, chocs et uppercuts

Pour les boxeurs, le problème est connu de longue date et les liens entre leur sport et le risque de maladies neurodégénératives est établi. Les joueurs de rugby aussi sont soumis à des chocs violents, notamment lors des placages. L’actualité en fournit malheureusement des exemples réguliers. Mais le cerveau des jeunes footballeurs ne semble pas épargné et les spécialistes mettent désormais en garde contre le jeu avec la tête, à l’origine de petites commotions cérébrales. Faut-il l’interdire avant 18 ans ? La question est posée.

Intervenants :

  • Flore Marty, psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, Meaux
  • Dr Emmanuel Orhant, directeur médical de la Fédération Française de Football
  • Jamie Cudmore, ex-rugbyman professionnel
  • Renaud David, responsable du Centre Mémoire de Ressources et de Recherche, CHU de Nice

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

> 16h30 – 17h15 : De la musique plein la tête !

La musique n’adoucit pas que les mœurs – elle a également des effets bénéfiques sur la santé. Elle aide à mieux vivre et mieux supporter la douleur. Elle améliore les conditions de travail. Des études sur le cerveau prouvent également ses bienfaits chez les jeunes enfants comme dans un certain nombre de pathologies, à l’image de la maladie d’Alzheimer. Elle aurait un effet « madeleine de Proust ». Certains scientifiques en font désormais un traitement à part entière. Et posent la question de la place des pratiques artistiques dans la plasticité cérébrale.

Intervenants :

  • Hervé Platel, professeur de Neuropsychologie à l’Université de Caen
  • Virginie Pape, directrice de l’institut Prima à Toulon, éthologue, musicienne
  • Eric Serra, musicien / compositeur

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour suivre la conférence en direct ! <

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

DIMANCHE 17 MARS

> 11h : Cause Commune découvre la Cité des Sciences

La chaîne de radio locale Cause Commune vous accompagne à la découverte de la Cité des Sciences et de ses activités. Découvrez les coulisses du programme en retrouvant les médiateurs d’Universcience. Pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer, et pour tous ceux qui veulent refaire la journée sous un autre angle, Cause Commune ne vous fait pas perdre une miette du programme !

> Plus de détails sur cette conférence en cliquant ici !

> Cliquez ici pour écouter la conférence en direct ! <

Mots-clés :