L’autre moitié du cerveau : les cellules gliales


Le fonctionnement du cerveau • Conférence • Marseille-Aix

« Retour aux manifestations

Décrites au milieu du XIXe siècle, les cellules gliales, dont on sait qu’elles comprennent trois sous-groupes (astrocyte, microglie, myéline) ont été négligées à partir des années 1920, probablement parce qu’elles ne produisent pas de courant électrique, à la différence des neurones. D’où l’explosion des découvertes scientifiques, encore aujourd’hui, dans le domaine de la neurophysiologie cellulaire et comportementale. La recherche sur les cellules gliales a repris avec force à partir des années 1950, avec la mise en évidence de propriétés intrinsèques, qui sont non seulement celles des neurones (interactions par production de neurotransmetteurs, par exemple), mais en plus de fonctions spécifiques (par exemple la communication à l’aide de courants calciques). D’où de nombreux concepts originaux : comme celui de « ménage à trois » (neurone, astrocyte, vaisseau) ; l’implication dans de nombreuses fonctions physiologiques (en particulier l’intégration et la synchronisation des informations au sein du cerveau) et leurs conséquences pour mieux comprendre les grandes fonctions mentales (mémoire, sommeil, etc.) ; leur rôle dans la pathologie du système nerveux (section de la moelle épinière, maladies neurodégénératives, encéphalopathies etc…).

Que ce serait-il passé si on n’avait pas recueilli un courant électrique en plaçant une électrode dans un neurone ? On aurait probablement imaginé un modèle de fonctionnement du cerveau fondé sur l’activité des cellules gliales !

Adresse

Où ?

58 Cours Belsunce, Marseille, France

Quand ?

  • 17 mars 2020
  • 18H - 19h30

Orateur(s)

  • Yves AGID Académicien, Professeur honoraire en Neurologie, Paris

Admission

  • Grand public
  • gratuit

Partenaires de l'événement

Alcazar (Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale)