Les Neurones en bonne compagnie: le rôle des cellules gliales


Le fonctionnement du cerveau • Conférence • Marseille-Aix

« Retour aux manifestations

Les vedettes du cerveau sont les neurones organisés en réseaux complexes pour recevoir, traiter et transmettre les informations. La conférence présentera les différents types de cellules gliales et fera le point sur leur rôle crucial dans le fonctionnement du cerveau.  Une place importante sera consacrée aux échanges.

Au cours de cette conférence, nous verrons que les cellules gliales du cerveau sont des comparses indispensables. En effet, les neurones établissent des connexions parfois à très longue distance. Un neurone peut émettre un prolongement (axone) d’une longueur de plusieurs dizaines de centimètres, par exemple pour donner des ordres depuis le cortex moteur aux motoneurones de la moelle épinière.  Ainsi, les neurones établissent des milliers de connexions synaptiques pour propager le signal électrique de neurone à neurone, ce qui consomme énormément d’énergie. Pour que cette communication entre neurones soit efficace, il existe des cellules gliales dont la présence est souvent méconnue du grand public.

Un type de cellules gliales appelées astrocytes joue un rôle très important dans le soutien logistique. Les astrocytes permettent l’apport de glucose depuis les vaisseaux sanguins vers les neurones. Les astrocytes sont aussi présents au niveau de la synapse et protègent les neurones d’une surexcitation par les neurotransmetteurs.

Un type particulier de cellules gliales est les oligodendrocytes qui entourent les longs prolongements des neurones en une gaine isolante, la myéline. La myéline permet d’accélérer considérablement la vitesse de propagation de l’influx nerveux. Cette gaine est altérée dans une maladie comme la sclérose en plaques.

Enfin un troisième type de cellules gliales, la microglie joue un rôle de surveillance en cas d’agression par des pathogènes et active la protection immunitaire. Les neurones ont donc besoin de la compagnie des cellules protectrices gliales pour fonctionner de manière optimale.

Les neurones ont donc besoin de la compagnie de cellules protectrices gliales pour fonctionner de manière optimale.

Adresse

Où ?

Boulevard Paul Cézanne, Gardanne, France

Quand ?

  • 10 mars 2020
  • 18h30

Orateur(s)

  • Catherine Faivre-Sarrailh, Directrice de Recherche CNRS, Marseille

Admission

  • Grand public
  • Gratuit

Partenaires de l'événement

Médiathèque Nelson Mandela