Les neurosciences au service de l’éducation


Le fonctionnement du cerveau • Conférence • Centre-Val de Loire

« Retour aux manifestations

Les neurosciences au service de l’éducation

Deux conférences pour montrer comment les résultats de la recherche en neurosciences peuvent contribuer à l’évolution des méthodes d’éducation et d’apprentissages.

 

” Les neurosciences cognitives au service de l’éducation : un exemple avec l’apprentissage de l’écriture ». 

Jérémy Danna,  Laboratoire de Neurosciences Cognitives / Cognitive Neuroscience Lab, LNC, UMR 7291, CNRS – Aix Marseille Univ.

L’insertion massive des tablettes numériques dans les établissements scolaires et dans les foyers induit un changement considérable sur la pratique de l’écriture manuscrite. Quel est l’impact réel de ces nouvelles technologies sur son apprentissage à l’école ? Faut-il maintenir l’apprentissage actuel de l’écriture manuscrite ? Si oui, comment ces tablettes peuvent-elles aider à l’apprentissage de l’écriture manuscrite ou de la rééducation de ses troubles ? Il est par exemple possible de modifier en temps réel l’encre digitale laissée par le stylet sur l’écran de la tablette ou encore d’ajouter des informations sonores virtuelles sur le mouvement d’écriture. Cette conférence sera l’occasion de vous présenter les travaux menés actuellement au sein de notre équipe, en particulier sur la méthode de « sonification » de l’écriture. D’un point de vue (ré-) éducatif, l’intérêt est de transformer les variables « cachées » de l’écriture, qui ne se voient pas lors de l’inspection de la trace écrite, en information sonores afin de les rendre perceptibles et utiles pour les scripteurs débutants ou en difficulté. D’un point de vue neuroscientifique, la question est de savoir dans quelle mesure notre cerveau intègre ces informations multisensorielles, visuo-proprio-auditive, pour apprendre à écrire.

 

Neuroéducation et apprentissage musical

Mireille Besson, Laboratoire de Neurosciences Cognitives,CNRS & Aix-Marseille Université, Marseille.

Nous assistons en ce moment en France, et dans d’autres pays, à un débat dont les enjeux sociétaux sont importants. Il s’agit de savoir si et comment les connaissances issues des recherches en neurosciences (l’organisation anatomo-fonctionnelle du cerveau) et en neurosciences cognitives (les bases biologiques des comportements) peuvent être utiles pour mieux comprendre le développement cognitif de l’enfant et pour implémenter de nouvelles méthodes d’éducation basés sur ces connaissances (i.e., neuroéducation). Dans la première partie de mon exposé, je présenterai certains aspects négatifs et d’autres plus positifs de la neuroéducation. Dans la deuxième partie, je montrerai comment des résultats issus des neurosciences et des neurosciences cognitives, ainsi que de la musicologie, de la linguistique et de la psychologie, m’ont conduit à étudier les effets de transfert d’apprentissage, en particulier pour déterminer si apprendre à jouer d’un instrument de musique influence le développement de différentes fonctions cognitives, en particulier l’attention.

 

Les conférences seront suivies d’une discussion avec le public

Adresse

Où ?

Salle LS Senghor, 1bis rue de la Préfecture, 37000 Tours

Quand ?

  • 16 mars 2020
  • 19h00

Orateur(s)

  • Jérémy Danna, Laboratoire de Neurosciences Cognitives / Cognitive Neuroscience Lab, LNC, UMR 7291, CNRS - Aix Marseille Univ.
  • Mireille Besson, Laboratoire de Neurosciences Cognitives,CNRS & Aix-Marseille Université, Marseille.

Admission

  • Grand public
  • gratuit

Contacts

Partenaires de l'événement

SFR FED 4226 Neuroimagerie Fonctionnelle, Université de Tours, INRAE, CASDEN