Neurosciences de la violence et des valeurs


Cerveau et société • Table ronde - débat (en ligne) • Paris

« Retour aux manifestations

Table ronde en ligne organisée par Gretty Mirdal (Université de Copenague et IEA de Paris) et Alain Berthoz (Collège de France) dans le cadre du programme “Cerveau, culture et société” de l’IEA de Paris, pour la Semaine du Cerveau 2021

Que se passe-t-il dans le cerveau des gens ordinaires lorsqu’ils deviennent des meurtriers de masse? Comment la recherche sur le cerveau peut-elle contribuer à la compréhension des processus qui conduisent à l’anéantissement de nos semblables ?

La transformation de groupes d’individus auparavant non violents en tueurs à répétition de membres sans défense de la société est un phénomène récurrent tout au long de l’histoire. Cette transformation apparente d’un grand nombre d’individus apparemment normaux, “ordinaires”, en auteurs d’atrocités extrêmes est l’une des variantes les plus frappantes du comportement humain, et elle a été un sujet de préoccupation permanent dans les sciences humaines et sociales. Comment les progrès impressionnants des neurosciences peuvent-ils enrichir nos connaissances ?  Un dialogue entre les chercheurs en sciences humaines, en sciences sociales et en neurosciences peut-il nous aider à comprendre et, espérons-le, à prévenir les processus qui conduisent à une violence extrême ?

Afin d’étudier ces questions, le programme “Cerveau, culture et société” de l’Institut d’études avancées de Paris a organisé trois colloques internationaux entre 2015 et 2018 avec d’éminents neuroscientifiques, sociologues, philosophes, juristes, psychologues et psychiatres pour discuter de leurs recherches sur la violence et les phénomènes de groupe, et favoriser une approche multidisciplinaire du problème du “mal”. Les résultats de ces trois conférences se trouvent dans le livre “The Brains that pull the Triggers” publié par Odile Jacob – Paris/New York a paraître début 2021. Ses principales conclusions seront présentées lors de cette table ronde, ainsi que de nouveaux développements.

Les communications se feront en anglais

Adresse

Où ?

Paris, France

Quand ?

  • 18 mars 2021
  • 15h-18h

Orateur(s)

  • Co-présidence: Alain Berthoz (Collège de France) et Denis Peschanski (CNRS et Université Paris1- Panthéon-Sorbonne)
  • Itzhak Fried (University of California Los Angeles Medical Center et Tel-Aviv University): The brains that pull the triggers
  • Susan Fiske (Princeton University): Dehumanization and the value of a human life
  • Berangère Thirioux (Unité de Recherche Clinique Pierre Deniker, Centre Hospitalier Henri Laborit):  Are empathy and violence compatible?
  • Saadi Lahlou (IEA de Paris et London School of Economics): Values, frustration and violence.  
  • Patrick Haggard (University College London):Volition, agency and violence
  • Leor Zmigrod (University of Cambridge): Violence, values and ideology
  • Gretty Mirdal (University of Copenhagen et IEA de Paris): Concluding remarks: Violence, values and the brain across disciplinary borders.

Admission

  • Tout public
  • inscription gratuite et obligatoire sur le site

Partenaires de l'événement

IEA (Institut d’études avancées) de Paris