Quand le cerveau en fait trop


Cerveau & Psycho, partenaire de la Semaine du Cerveau, vous propose chaque semaine jusqu’à la Semaine du Cerveau, l’accès gratuit à un article. Cette semaine, il s’agit de “Quand le cerveau en fait trop”.

« Mais où ai-je garé ma voiture ? Pourquoi suis-je étourdi ce matin ? Mon cerveau n’est pas réveillé ! » Longtemps, on a cru que des troubles cognitifs et de nombreuses maladies mentales étaient dus à une activité cérébrale insuffisante. En fait, c’est le contraire : un manque d’inhibition, donc un trop-plein d’excitation neuronale, est à l’origine des troubles.

Tobias Bast | 18 novembre 2019 | CERVEAU & PSYCHO N° 116

Lire l’article

Illustration : © Getty Images / akindo